avril 16, 2024
LA SOCIÉTÉ "MY MEDIA GROUP " SOCIÉTÉ ÉDITRICE DU QUOTIDIEN "DAKARTIMES" DERKLE CITE MARINE N° 37. EMAIL: courrierdkt@gmail.com. SITE WEB: www.dakartimes.net.
Politique

Les guignols du «Front de Résistance »

Les membres du Front de Résistance (FDR) coalition composée d’organisations citoyennes et politiques notamment «Aar Sunu élection », FC25, F24, FDD…. pataugent dans une mare d’incohérences et d’amateurisme malveillants. Tous appellent au départ du président de la République pour le 02 Avril, foulant du pied, la Constitution. Pire encore, dans le contexte politique actuel, ces opposants encagoulés cherchent à se substituer au Conseil constitutionnel, seul habilité à dire la conduite à tenir, avant et après le 02 Avril.

De toute façon, le Chef de l’Etat fidèle à ses engagements, a décidé, librement, de quitter ses fonctions de président de la République au terme de son mandat. C’est seulement, lorsque cette volonté présidentielle, recoupera avec la décision que rendra le Conseil constitutionnel, que l’on aura une réponse définitive sur la question du «02 Avril».

Le président Macky SALL semble surpris mais pas ébranlé, par certains actes irresponsables, ces trahisons de fin de règne, ces bassesses qui se sont dévoilés sous ses yeux, depuis qu’il a annoncé son départ.

Les guignols du Front de Résistance s’arcboutent  sur leur position par respect aux instructions qu’ils ont reçues de leurs bailleurs en embuscade. Mais, les boycotts récurrents de leurs appels à manifester par les Sénégalais, devraient leur permettre de mieux comprendre les limites de leur influence et la maturité politique du peuple sénégalais, après deux alternances démocratiques.

Les Sénégalais n’ont jamais adhéré au plan d’action du Front de Résistance qu’ils ont toujours boycotté.

Le Front de Résistance est un regroupement d’acteurs à la recherche de perdium, de frais de mission et de frais d’hôtel. Le peu de crédibilité qui leur restait, s’effrite de jour en jour, face à l’hommage appuyé que la CEDEAO a rendu au président de la République, Macky SALL. La forte mobilisation des sénégalais lors du rassemblement pacifique du mouvement «Macky à cœur », suffit comme réponse à ses détracteurs en panne de cohérence et par manque d’esprit républicain

Le renoncement à une 3e candidature a fini de rassurer les partenaires internationaux du Sénégal, sur la dimension républicaine de ce Grand Africain, Macky SALL, attaché à l’Etat de droit, à la Constitution, à la stabilité de son pays, et pour la paix en Afrique.

Les membres du Front de résistance sont au service de groupes dangereux (pétroliers  LGBT, Jihadistes, …) dont l’objectif unique est d’installer le chaos dans le pays. Dans cette mission, ils sont soutenus par des médias internationaux surtout français et des ONG occidentales basées à Dakar porteuses  du projet de lynchage contre le Sénégal et ses dirigeants.

Le président Macky SALL n’a aucune volonté,  ni un intérêt à s’agripper au pouvoir. Tout le contraire, il a réitéré et bel et bien indiqué la date de son départ le 2 avril, à laquelle le conseil constitutionnel doit prendre en considération en fixant la date des élections (avec des dispositions transitoires permettant à  l’intérim de droit de pouvoir finaliser le processus électoral à son terme).

Il est d’une évidence solaire qu’un jour, les Sénégalais iront le chercher partout à travers le monde, après avoir eu la chance de l’avoir comme Président de la République.

 

 

Sophie MBAYE

Sociologue,

Militante du Parti Libéralisme Social Sénégalais 

Paris

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
X